Âme afropéenne

FOCUS – Avec Focus, le principe est simple: une citation qui interroge l’espace Afropea et une illustration pour en prolonger la portée. Nous avons demandé à l’artiste Eden Tinto Collins de converser avec la poétesse Kiyémis.

#2: Âme afropéenne avec Kiyémis + Eden Tinto Collins.

 

Âme Afropéenne
 
Assimilation, dissolution !
Dans mon âme
Retentit une explosion.
Un cri fissure l’étau
Ma peau
Scande le mot afro
Nos bouches chantent les gloires de nos aïeux

Pour laver tous ces esprits creux !

Tchip
À ces êtres, inconsciemment empoisonnés.
Nos âmes, qui veulent se décoloniser,
Sont avides d’un air purifié,

Plein d’une vérité dépouillée.

Au placard, suppliques et demandes implorées
Mof mi de !
Aux autres, d’adapter leurs regards embrumés,
À l’humanité complexe et flamboyante

D’une affirmée et fière diasporante.

Afrodescendante, afropéenne, afroféministe,
Afro.

 

 

Par Eden Tinto Collins: “J’ai fait cette image en contrepoint du poème. Le poème de Kiyémis m’a fait penser à une manifestation. La transe est pour moi liée à la manifestation qu’elle soit politique ou en rapport aux croyances, c’est un rituel où agissent des forces sacrées seulement activées par le peuple. La transparence, très présente dans l’image est aussi le contraire de l’opacité. Aussi, «faire du bruit» dans l’image c’est lui donner du grain «digital», mais dans la vie, c’est aussi une façon de se faire entendre, de se manifester…”

Eden Tinto Collins est une artiste multimédia. Kiyémis est une poétesse afroféministe. Son premier recueil de poésie “À nos humanités révoltées”, dont est issu le poème “Âme afropéenne”, a récemment été republié par les éditions PMN.